Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 décembre 2010 4 16 /12 /décembre /2010 08:13

R&B – Le mutant apprivoisé (Taming the alien – 1999) de Ken Bruen, traduit de l’anglais par Catherine Cheval et Marie Ploux. Editions Gallimard – La Série Noire – 2005.

 

R&B-Le mutant apprivoisé Ken BruenBill, patron de la pègre du Sud-Est de Londres, embauche Fenton –dit Le Mutant-, un ex-taulard qui travaille à la batte de baseball, pour qu’il inflige une correction "pédagogique" à l’inspecteur Brant. Fenton s’envole ensuite pour San Francisco afin de régler son compte à son ex, partie refaire sa vie là-bas. L’inspecteur Brant décide de partir à son tour pour la Californie afin "d’aller dire deux mots" à Fenton. Mais lors de son escale irlandaise, il est contacté par l’inspecteur principal Roberts qui lui intime l’ordre de se dérouter vers New York où il devra prendre en charge la survivante du duo Sparadrap, un couple échappé d’un film d’Oliver Stone auquel il a eu affaire précédemment. Pendant ce temps, à Londres, l’inspecteur principal Roberts doit faire face à des problèmes personnels et familiaux qui n’intéressent personne tandis que Falls, une femme flic, cherche à appréhender un pyromane.

 

Bien que faisant directement suite et reprenant les personnages de "Le gros coup", la lecture de ce roman est possible sans avoir lu le précédent, les rappels en cours d’ouvrage suffisant à resituer les personnages et de s’y retrouver sans difficulté; et d’ailleurs, est-ce si important?

Car le plaisir de ce livre ne provient en rien d’une éventuelle intrigue habilement ficelée –ce serait d’ailleurs plutôt l’exact contraire puisque d’intrigue, il n’y en a point!- ou d’une éventuelle profonde analyse de la psychologie des personnages; rien de tout ça ici! Le plaisir de la lecture repose en effet tout entier dans l’écriture, le style de Ken Bruen: lapidaire, cinglant, plein de dialogues qui claquent et de réparties définitives, d’humour plutôt noir, bourré de citations, de références littéraires, musicales ou cinématographiques...

Composé d’une suite de très brefs chapitres qui, sautant d’un personnage à un autre, d’un lieu à un autre, s’enchaînent sans temps mort, il nous plonge sans cesse –et sans transition- dans une nouvelle situation que l’on va apprécier en soi. Ainsi on s’amusera notamment de l’étape "irlandissime" de Brant, ou de sa goujaterie lors de son séjour américain -où Bruen prend à contre-pied les relations entre anglais et américains telles qu’elles sont décrites habituellement-, ou de la frustration de Roberts face à sa famille.

Paradoxalement, Bruen rend également hommage à Ed Mac Bain et sa série du 87e district dans ce livre, clin d’oeil assez singulier puisque "Le mutant apprivoisé", même si on pourrait éventuellement lui retrouver dans ses moments d’ambiance dans le commissariat un petit quelque chose des romans de l’inspecteur Carella et ses collègues, est exempt de toute enquête, à l’inverse d’un procedural comme ceux de l’auteur américain.

"Le mutant apprivoisé" est un livre viril aux personnages "bruts de décoffrage" qui se lit rapidement mais avec le sourire aux lèvres. Moins profond, moins attachant que la série Jack Taylor, il semble comme une récréation, une détente pour Ken Bruen; et pour le lecteur, quelques heures réjouissantes permettant de patienter entre deux Jack Taylor.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pierre FAVEROLLE 20/12/2010 12:43


Salut, je dois dire que j'adore le série de Jack, et que R&B me fait sourire mais sans plus. Et puis, M.Bruen écrit des livres orphelins qui valent le détour (du moins pour les 2 derniers).
Bruen : un des auteurs contemporains les plus doués de sa génération ? p'tet ben


One More Blog in the Ghetto 21/12/2010 07:03



Même avis sur Jack et R&B. Concernant ces livres "orphelins", j'avais lu Hackman blues, plutôt pas très bon. Je ferai une 2ème tentative avec London
Boulevard, qui est dans ma PàL. Mais ce qui me réjouit, c'est qu'il y a encore trois Jack Taylor parus en France que je n'ai pas encore lus...



gridou 16/12/2010 20:03


ha bon ? Tu trouves la série Jack Taylor meilleure que la série R&B ?
- je ne peux pas juger, je ne connais que Jack pour le moment.


One More Blog in the Ghetto 17/12/2010 07:02



C'est le seul R&B que j'ai lu. C'est rapide, bien distrayant, j'en lirai sans doute d'autres un jour mais oui, je trouve la série Jack Taylor bien plus prenante, plus attachante, plus
profonde.



gridou 16/12/2010 10:32


J'ai découvert Bruen récemment, et effectivement, l'intrigue était secondaire et le style réjouissant.
(petite faute de frappe: manque un "un" au début du dernier paragraphe)


One More Blog in the Ghetto 16/12/2010 19:58



Article oublié rajouté! Je suis très heureux d'avoir une lectrice aussi attentive ! Merci !


Bruen est un auteur que j'apprécies de plus en plus, avec bien sûr au dessus du lot parmi tous ses romans la série Jack Taylor.



Recherche

Archives