Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 août 2010 5 27 /08 /août /2010 15:12

Treme – saison 1 (2009-2010 - 10 épisodes) - série créée par David Simon et Eric Overmyer, avec Wendell Pierce, Khandi Alexander, Mélissa Léo, John Goodman, Kim Dickens, Steve Zahn, Clarke Peters.

 

treme saison 1Treme, du nom d'un quartier de la Nouvelle-Orléans, s'attache à suivre, trois mois après le passage dévastateur de l'ouragan Katrina, le quotidien de quelques habitants de la ville: Antoine Baptiste, un tromboniste désargenté qui court le cachet et réside dans une modeste maison avec femme et bébé. Il est le père de deux autres grands garçons qu'il a eus d'un précédent mariage avec LaDonna. Celle-ci vit entre Bâton-Rouge, où habitent ses enfants et son nouveau mari, et La Nouvelle-Orléans, où elle gère un bar. Elle est à la recherche de son frère Daymo, disparu suite à l'ouragan, et est aidée et soutenue en cela par Toni Bernette, une avocate des droits civiques. Cette dernière est la femme de Creighton Bernette, un universitaire enseignant la littérature, écrivain en panne d’inspiration et fervent défenseur de la ville et de sa culture. Janette Desautel est un chef qui se débat pour maintenir à flot son restaurant. Elle est plus ou moins la petite amie de Davis Mac Alary, animateur radio et musicien, admirateur passionné et thuriféraire exalté de la musique locale. Albert "Big Chief" Lambreaux est un irascible mais respecté chef "indien" qui, revenant à la Nouvelle-Orléans, a trouvé sa maison dévastée et s’est installé dans un bar abandonné pour y rassembler sa tribu et y façonner les costumes de sa parade. Son fils, qui vit à New-York, est un trompettiste de jazz réputé. Annie et Sonny enfin, sont deux jeunes musiciens des rues.

 

A travers cette galerie de personnages en butte à des galères quotidiennes, Simon et Overmyer (à qui l'on devait déjà l'excellente série The Wire) montrent le prix énorme que paient les habitants de La Nouvelle-Orléans, ces résidents d'une ville en partie dévastée où des ruines se rencontrent à chaque coin de rue et où les maisons qui tiennent encore debout ont perdu leur toit ou ne sont bien souvent plus raccordées à l'eau et/ou à l'électricité. Cette série, très réaliste dans les détails et évitant plutôt les images convenues/clichés, même si elle peut sembler parfois leur porter un regard quelque peu idéalisé, est d'abord un hommage aux habitants de la Nouvelle-Orléans, à leur vitalité, à leur débrouille, leur solidarité, leur énergie, à leur amour pour une ville qu'ils s'échinent à continuer à faire vivre.

Car cette ville a un moteur puissant: c'est la musique, la musique, la musique. Aucun habitant n'y est indifférent, elle est présente à tout instant à chaque coin de rue et dans la tête de tous les personnages. C'est ainsi que la série offre de très nombreux moments musicaux, que ce soit des concerts ou de simples petits gigs dans des bars, des fanfares, des parades ou des musiciens de rues, des répétitions ou des enregistrement de studio. Tous les styles musicaux de la ville sont représentés. Et la série mêle avec bonheur acteurs et musiciens réels, inconnus ou célèbres; de fait, les guests stars, grandes figures de la musique locale, abondent: on verra par exemple apparaître Allen Toussaint et Elvis Costello, Docteur John, The Neville Brothers ou Coco Robichaux pour ne citer que les plus réputés.

On pourra bien sûr reprocher un manque d'enjeux, le seul élément réellement intriguant, la recherche de Daymo par Toni Bernette et LaDonna, se résolvant au bout de quelques épisodes; de même, certains développements secondaires tournent un peu court (le squat de "Big Chef" Lanbreaux dans la cité HLM fermée par les autorités, la candidature aux élections de Mac Alary). Mais cela n'empêche en rien de prendre un énorme plaisir à suivre le quotidien bien souvent "galère" de tous ces personnages auxquels on s'est d'emblée attaché.

A noter enfin la présence au scénario de certains épisodes, comme dans The Wire, de George Pelecanos.

Finalement, d'excellents acteurs donnant de l'épaisseur à des personnages intéressants et touchants, une mise en scène de qualité, une ville fascinante et de la musique: vivement la saison 2 !

 

Lien vers site HBO de TREME

Repost 0
One More Blog in the Ghetto - dans Séries
commenter cet article

Recherche

Archives